« Combats politiques de Malraux » par Guy Talon. Nouvelle édition augmentée

  • Auteur(s) : Guy Talon
  • Editeur : Feel


Guy Talon s’efforce de montrer la cohérence de la pensée politique de Malraux. Pour lui, il n’y a pas de frontières entre le journaliste de L’Indochine enchaînée, le combattant de l’antifascisme et d’Espagne, le résistant de la Zone R5 puis d’Alsace-Lorraine, et le compagnon de lutte de Charles de Gaulle, car on ne peut comprendre le combat politique de Malraux qu’en le considérant dans sa complétude. Il pense qu’au moment où l’auteur de La Condition humaine rencontra l’homme du 18-Juin,  » il ne rompait pas avec ses préoccupations passées  » – c’est-à-dire l’efficacité alliée avec le sens de la hiérarchie des périls et une certaine idée de la justice et de l’équilibre social – mais qu’au contraire  » il arrivait au port.  » (Mossuz-Lavau). Ainsi, d’un bout à l’autre de son itinéraire, Malraux s’enrichit d’expériences nouvelles mais, au fond, il reste fidèle à l’essentiel de lui-même, avec ses coups de génie et les quelques illusions qu’il n’a pas dissipées : une surestimation du Mao Zedong d’après 1949, par exemple. Dans l’ensemble, il se comporte comme un homme de bonne volonté au sens où l’entendait Jules Romains, doté en plus de cette dose homéopathique de folie sans laquelle il n’aurait pu réussir à lutter contre les énormes vagues de folie furieuse qui ont balayé le XXème siècle.

Biographie:
Docteur d’Etat ès Lettres et Sciences humaines, Guy Talon a publié sa thèse Jeux de miroirs : (du destin au dialogue dans l’œuvre romanesque et autobiographie d’André Malraux), aux Presses Universitaires du Septentrion. Par ailleurs, il écrit régulièrement (des articles et chroniques pour diverses revues).