28 janvier 2022

Décès de Jean-Marie Drot

   Hommage à Jean-Marie Drot, décédé le 23 septembre 2015

« … Pour partager encore. Avant de m’en aller dormir sous un palmier cycladique ». Naquit le « Dictionnaire vagabond »… et reviennent les Cyclades.

Merci, Jean-Marie, pour toutes ces œuvres de réalisateur et d’écrivain, pour le partage de ces trésors de vie et de rencontres, pour cet esprit ouvert, cette intelligence brillante et cette vaste culture, qui nous révèlent aussi les battements d’un cœur.. D’autres en parleront plus et mieux, diront aussi la richesse du parcours à la télévision, à l’Institut d’Athènes comme à la Villa Médicis ou à la SCAM.

Pour nous, il y eut « Journal de voyage avec André Malraux – A la recherche des Arts du monde entier », et nous avons tous « vibré », au long des Treize épisodes de cette série documentaire réalisée entre 1974 et cette année 1976 dont le 23 novembre inscrivait la fin que l’on sait. Treize épisodes vus, revus, et que nous reverrons encore avec le même enthousiasme, escorté de l’émotion, parfois envoûtée, de son réalisateur que l’écran nous fait revivre avec Malraux l’envoûteur.

Et puis il y eut l’aventure de la création de notre association devenue « Amitiés Internationales André Malraux ». Le compagnon de longue date, discret, est resté à nos côtés, ouvrant les portes, donnant de son temps et de ses compétences, « passeur » d’information comme de savoir aux passions communicatives. Jusqu’à organiser et animer, pour notre dernier colloque de novembre 2014 « Malraux et les Arts extra-occidentaux », la projection du « Dernier voyage en Haïti d’André Malraux ».

Entrons chez lui … Parcours initiatique dès le jardin … Le volume de son espace-temps est peuplé d’œuvres qui sont escales, découvertes, rencontres. Elles dialoguent entre elles.  Et puis, Brancusi n’est pas loin. Sous le regard immédiat, la présence de l’œuf. Epure, forme-mère prête à se réveiller, à transmettre son énergie et sa présence, à renaître…

Demain comme chaque jour, sur les rivages d’Ios tant aimée, les vagues riches de ses cendres dérouleront leur écume blanche sous le ciel grec qu’il chérissait.

Dans leur « Dictionnaire vagabond », elles accueillent Jean-Marie, notre ami, nouvel hôte de leurs flots toujours recommencés…

Pour l’équipe des Amitiés Internationales André Malraux,

Joël Haxaire