2 décembre 2021

Parution du hors-série de la revue Présence d’André Malraux : « La création du ministère de la Culture », discours prononcé par Pierre Moinot le 30 novembre 1989 pour le trentième anniversaire de sa création

Vous pouvez dès maintenant commander cette brochure (format 13 X 18, 24 pages),
– Soit en commandant en ligne, par carte bancaire, sur une plate forme de paiement sécurisée 

Commander la brochure « Pierre Moinot »

– Soit en envoyant un chèque de 5 € (frais de port inclus) au trésorier de l’association
Michel Leroy, 49 avenue d’Alembert 93190 Livry-Gargan (chèque libellé au nom des AIAM).

Présentation par Jean-René Bourrel (vice président) :
Dès mars 1959, Pierre Moinot fut un proche collaborateur d’André Malraux, l’auteur tant admiré de La Condition humaine redevenu ministre du général de Gaulle. « Cheville ouvrière du ministère qui assume toutes les corvées », à en croire R.L. Bruckberger, il participe de près à la mise en chantier puis au succès du « ministère Malraux » en ses qualités de conseiller technique (1959-1961), de chargé de la direction du Théâtre et de l’Action Culturelle (1960-1961) puis de directeur général des Arts et Lettres (1966-1969). Dans ces diverses fonctions, il met en place la réglementation de l’aide au cinéma, crée la première « Maison de la Culture », restructure la direction des théâtres, prépare le premier plan d’équipement culturel. A travers les turbulences et les vicissitudes des « dix années de règne de Malraux sur la culture » (Jean Lacouture), il ne manqua pas d’éprouver estime et admiration pour l’écrivain-ministre, celui-ci de son côté nouant avec lui jusqu’à la fin de sa vie des relations de confiance et d’amitié.

Lors des journées d’étude organisées par le ministère pour son trentième anniversaire Galerie Colbert à Paris (30 novembre et 1er décembre 1989), Pierre Moinot fit une communication pour rappeler les conditions dans lesquelles le ministère avait vu le jour, triomphé des divers obstacles qui lui furent opposés et finalement atteint les objectifs initialement fixés.

En cette année du soixantième anniversaire, les Amitiés internationales André Malraux ont tenu à faire connaître ce témoignage de l’un des acteurs majeurs de « la création du ministère ».

Nous remercions la famille de P. Moinot de nous avoir autorisés à reprendre en cette année anniversaire ce témoignage en tous points exceptionnel.