Exposition : « Haïti, une traversée des arts visuels » Paris Grand Palais, novembre 2014-février 2015

« Paysages imaginaires »
Est un projet d’exposition comportant une série de nouvelles oeuvres produites au cours de la dernière année par l’artiste d’origine haïtienne, Edouard Duval-Carrié (né en 1954), basé à Miami.
Il est connu pour ses adaptations innovantes de l’iconographie traditionnelle haïtienne, qu’il réalise en tenant compte des conditions sociales et politiques actuelles.
Duval-Carrié présente une série de peintures et de sculptures de grande taille. Les oeuvres picturales sont réalisées entièrement en paillettes noir et argent. À l’issue de recherches approfondies de paysages imaginaires tropicaux luxuriants, il présente des scènes qui font référence à des peintures spécifiques du XIXe siècle exécutées dans les Caraïbes et en Floride. Ces peintures, par des artistes comme Martin Johnson Heade et Frederic Edwin Church (peintres paysagistes américains), ont été commandées dans le cadre des intérêts coloniaux pour la promotion du développement économique de ces régions du monde. Les artistes ont utilisé les effets picturaux d’imagination et de fiction pour présenter les Caraïbes comme « possible terre fertile » (The New Eden).
Duval-Carrié traduit ces images historiques dans son propre langage esthétique, interprétation contemporaine du concept ancestral des Caraïbes et de la Floride qui continuent d’être vendus comme paradis tropicaux.