28 janvier 2022

Vœux 2022

« Elles ont accompagné Malraux à domicile ou habité son regard, complices de ses jours, créations d’art et signature d’amitié », Jean Fautrier

Sur une paroi de l’appartement parisien du 44 Rue du Bac, partagé avec Clara dès 1932, « Les Monnaies du Pape » de Jean Fautrier (1934) ont très vite fleuri avant de donner, en escorte de la table de création, les fruits que l’on sait, promesse d’avenir. Ils germeront plus tard en informel côté pinceau et, côté plume, en lignes inoubliables d’une « Psychologie de l’Art », alors et déjà en arrière-plan d’une pensée si densément peuplée. Admirable tableau, bleu profond qui imprègne le regard.

« Roses de Noël » -(Claude Monet – 1883) : Des fleurs de Monet aux fleurs de Fautrier, le monde de l’art fleurit à Paris et parfume le monde de ses essences poétiques et fragrances partagées.

Inspirées de l’immensité, la poésie et le silence de nos montagnes comme d’une sculpture africaine découverte par Malraux, ces « Lignes colorées » de Fautrier (1961), conjuguent stries, symétries … et ondulations libérées au-delà des frontières. Elles nous font sortir de nos « grilles », nous appellent à l’écriture sous l’encre des yeux et de l’imaginaire … nous invitant à en décliner les mille couleurs comme à en partager les beautés. Demain est promesse …
Elles ont rejoint notre « musée imaginaire » : À côté de tant d’autres, ces œuvres, que nous reverrons sans doute un jour, nous rappellent Jean Fautrier dont, à travers écrits et expositions, nous croiserons bientôt les pas, proches de ceux de Malraux. Aujourd’hui, elles forment cortège de nos vœux. « Roses de Noël » et « Lignes colorées » sont messagers transmettant leur lumière, les « Monnaies du Pape » … notre bouquet dans sa présence et son intensité.
Belles fêtes à vous … et belle année à vivre !

Avec nos amitiés,
Toute l’équipe des Amitiés Internationales André Malraux