Colloque International les 7 et 8 octobre 2021 « Romain GARY et André MALRAUX : dans leur temps et dans le nôtre ». Université de Vilnius

Le colloque international portant le titre Romain Gary et André Malraux: dans leur temps et dans le nôtre, organisé pour la première fois  à la ville natale de Romain Gary qui cette année est entré dans la Bibliothèque de la Pléiade, vise à rassembler les chercheurs s՚intéressant à l՚oeuvre de deux grands écrivains français: Romain Gary et André Malraux. On espère que ce colloque analysant l՚oeuvre de Gary sous ses divers aspects se déroulera au mieux, selon la tradition..

          Pour diverses raisons, les œuvres comme les itinéraires de vie de Romain Gary et d’André Malraux « nous arrêtent et nous interrogent. »

Examiner ces raisons et ouvrir en partant d’elles des questionnements centrés aussi bien sur la réception de la littérature dans nos sociétés acquises au « tout-numérique » que sur les héritages que nous ont laissés les deux hommes sont les deux principaux objectifs que s’assigne ce colloque.

Rapprocher les personnalités, les œuvres et les vies de Gary et de Malraux – jusqu’à faire d’eux comme un « Janus Bifrons » tutélaire… – se justifie par les multiples connivences qui ont tissé leurs relations et noué leur amitié. La photo devenue célèbre de ces deux « Compagnons » du général de Gaulle aux obsèques de Colombey ne doit pas en effet faire oublier leur proximité, née dès leur rencontre (en 1933 ? en 1935 ?). C’est à la faveur de celle-ci que Kacew, ne l’oublions pas, décida de devenir Gary. Malraux en effet fut alors le seul de ses interlocuteurs à lui promettre un avenir d’écrivain et cela, Gary ne devait jamais l’oublier. « Malraux et de Gaulle sont indiscutablement les deux hommes qui [l’] ont le plus marqué », notera justement l’un de ses biographes.

Nous sommes convaincus (avec et par Malraux) que « nous ne pouvons sentir que par comparaison ». Aussi consacrerons-nous la première journée du colloque à établir des rapprochements « contrastés » entre deux œuvres littéraires originales et novatrices, à déceler les parentés des imaginaires et les divergences des styles de vie et d’écriture, à analyser le paradoxal retournement des destinées littéraires des deux écrivains – Gary est plus que jamais présent, Malraux « s’éloigne » …-, ce qui nous conduira sans nul doute à nous interroger sur l’évolution des attentes et des sensibilités des lectorats actuels.

Au cours de la seconde journée, nous rappellerons les engagements des deux hommes dans les « grandes querelles » de l’Histoire et leur commun refus, fût-ce au péril de leur vie, de tout ce qui est susceptible de porter atteinte à la dignité de chacun d’entre nous et à la « grandeur » de nous tous. Dans ce que certains n’hésitent pas à appeler « le chaos d’aujourd’hui », ce combat pour toujours plus d’humanité en l’Homme, cette lutte de chaque jour contre ces puissances de « l’ombre » et du « mépris » que sont le fascisme et l’antisémitisme, les racismes et les communautarismes, les fanatismes aveugles et les nationalismes coupables trouvent leurs meilleures alliées dans les valeurs fondamentales et fondatrices comme dans les « utopies nécessaires »  de « la grande Nation » : de cette France républicaine qui se prit à rêver et à vouloir que « les hommes vivent un jour selon leur cœur »…

Autre « Promesse de l’aube » …

Gary et Malraux furent tous les deux reconnus par le général de Gaulle dans l’étroite et glorieuse cohorte des « Compagnons de la Libération ». Nous les reconnaissons, nous, aujourd’hui comme deux combattants pour la Liberté, deux « illustres pionniers » dont les œuvres et les actes ont vocation, pour reprendre la belle formule du poète René Char, à « ensemencer nos sites et nos jours ».

En organisant ce colloque, la Lituanie entend donc rendre hommage à un écrivain né à Vilnius  et célébré aujourd’hui comme l’un des plus singuliers  de la littérature francophone tout en manifestant, par son truchement et celui d’André Malraux, son attachement indéfectible à cet humanisme européen dont la vocation, face aux menaces d’une «mondialisation » uniformisante, est de respecter la diversité des cultures pour les faire « converger vers l’Universel ».

Programme du colloque
Jour 1 :le jeudi 7 octobre
9.30-10.00(Attention !!! Heure de Paris : 8.30-9.00, etc…).
10.00-10.10Mot de bienvenue
Mme Alix Everard, lʼAmbassadrice de France en Lituanie
10.10-10.15Mot de bienvenue
Mme Inesa Šeškauskienė, la Doyenne de la faculté de philologie de l՚Université de Vilnius
10.15-11.20Séance plénière 1
Malraux et Gary, romanciers de lʼaventure et de la métamorphose
Denis LABOURET, Sorbonne-Université, Paris
11.20.-12.25Séance plénière 2
Jouer à la frontière des genres littéraires : connivences Gary/Malraux
Julien ROUMETTE, Université de Toulouse Le Mirail
Modérateur: Vytautas Bikulčius
12.25-13.30Pause déjeuner
13.30-14.00
Le „musée imaginaire“: de Malraux à Gary
Esther GRIMALT, Université dʼAvignon
14.00-14.30
Lʼéco-poétique dans le roman de Romain Gary Les Racines du ciel
Eglė KAČKUTĖ, Raminta KERŠEVIČIŪTĖ, lʼUniversité de Vilnius
14.30-15.00
Des Conquérants aux Enchanteurs: modes dʼappréhension du réel à travers la création romanesque
Larisa BOTNARI, Université de Bucarest
15.00-15.30
André Malraux au coeur du musée imaginaire de Romain Gary
Jonathan Barkate, Université Gustave Eiffel, Marne-la-Vallée
Modérateur: Thierry Jacques Laurent

Jour 2 :le vendredi 8 octobre
10.00-11.05Séance plénière 3
Deux humanismes, deux cinémas: Espoir (Sierra de Teruel, 1939) d՚André Malraux et Les oiseaux vont mourir au Pérou (1968) de Romain Gary
Jean-François HANGOUËT, chercheur indépendant, Paris
11.05-12.10Séance plénière 4
Malraux et Gary, mythomanes
Thierry Jacques Laurent, CRICES (Centre de recherche de l՚ICES)
Modérateur Eglė Kačkutė
12.10-13.00Pause déjeuner
13.00-13.30
La réception de l՚oeuvre de Romain Gary et d՚André Malraux en Italie
>Marilena GENOVESE, lʼUniversité de Rome La Sapienza
13.30-14.00
Quand l՚art devient une rectification de lʼhomme: Gary et Malraux, un même humanisme esthétique ?
Lou MOURLAN, Université Toulouse 2 Jean-Jaurès
14.00-14.30
Le concept de métamorphose [des lieux] dans Les noyers de l՚Altenburg d՚André Malraux et Éducation européenne de Romain Gary
Peter Tame, Université de Belfast
14.30-15.00
Le destin de lʼEurope dans le roman Les noyers dʼAltenburg dʼAndré Malraux et dans le roman Europa de Romain Gary
Vytautas BIKULČIUS, Université de Vilnius
Modérateur Jean-François HANGOUËT
15.00-15.10
Intervention de Jean-René Bourrel, vice-président de lʼassociation Amitiés internationales A. Malraux (AIAM)
1 – Comité scientifique:
Antanas Andrijauskas (Institut de recherches de culture de Lituanie)
Jonathan Barkate (Université Paris-Est Marne-la-Vallée, France)
David M. Bellos (Université de Princeton, États-Unis)
Vytautas Bikulčius (Université de Vilnius, Lituanie)
Jean-René Bourrel (Amitiés internationales André Malraux, France)
Genovaitė Dručkutė (Université de Vilnius, Lituanie)
Jean-François Hangouët (Associations Les Mille Gary, France)
Jean-Louis Jeannelle (Sorbonne Université, France)
Luba Jurgenson (Université Paris-Sorbonne, France)
Eglė Kačkutė (Université de Vilnius, Lituanie)
Denis Labouret (Université Paris-Sorbonne, France)
Thierry Laurent (Fondation Robert de Sorbon, France)
Anny Dayan Rosenman (Université Paris VII-Denis Diderot, France)
Julien Roumette (Université de Toulouse 2- Mirail, France)
Dainius Vaitiekūnas (Académie de lʼ Éducation de lʼ Université Vytautas Magnus, Lituanie)
 
2 – Comité dʼorganisation :
Président : Vytautas Bikulčius (Université de Vilnius, Lituanie)
Claire Lignières-Counathe (Ambassadrice de France en Lituanie)
Jean-René Bourrel (Amitiés internationales André Malraux, France)
Genovaitė Dručkutė (Université de Vilnius, Lituanie)
Eglė Kačkutė (Université de Vilnius, Lituanie)
Povilas Birbilas (Université de Vilnius, Lituanie)
Dainius Vaitiekūnas (Académie de l՚Éducation de l՚Université Vytautas Magnus, Lituanie)
Vita Valiukienė (Université de Vilnius)
Vitalija Kazlauskienė (Université de Vilnius)
Sigita Mažukėlytė (Université de Vilnius)