Les rendez-vous culturels des AIAM, automne 2019

– 19 septembre 2019 à 18 h, à Uzès (30700), salle des Capucins 2e étage, conférence d’Olivier Poisson, Inspecteur général des Monuments historiques.
« Eugène Viollet-le-Duc et le patrimoine du XIXe siècle »

– 21 septembre 2019 : Marly le Roi (Yvelines), Jardin Maillol : manifestation (Journées du Patrimoine) consacrée à Aristide Maillol (dont une vingtaine de statues trônent au Jardin du Carrousel du Louvre grâce à Malraux). 16h : dévoilement du pupitre historique et vernissage de l’exposition « Maillol, artiste marlychois » ; 16h30 : Salle des Mariages – Hôtel Couvé : En partenariat avec la Fondation Dina Vierny – Musée Maillol, conférence d’Emmanuelle Héran, conservatrice en chef du Patrimoine, responsable des collections des jardins du Louvre : « Maillol en ses jardins »

– 21 septembre 2019 : Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine) – « Maison Malraux » : 19 bis Avenue Robert Schuman, de 15h à 16h – Dans le cadre des Journées du Patrimoine, visite commentée de la « Maison Malraux ». (Réservations au 01 41 41 54 54). André Malraux vécut là, de 1945 à 1962, dans cet hôtel particulier construit par l’architecte Jean-Léon Courrèges, où il rédigea notamment nombre de ses écrits sur l’art. C’est aussi là, le 7 février 1962, qu’eut lieu l’horrible attentat qui le visait, blessant grièvement Delphine Renard, alors âgée de 4 ans et demi, qui perdit un œil,  et la vue, plus tard, à l’âge adulte

– 21 septembre à Sully-sur-Loire (46500), Château de la Huardière, à partir de 18 h.
En avant première pour la prochaine ouverture de la « Villa André Malraux », exposition inédite « La Condition Humaine » avec des illustrations du grand artiste russe Alexandre Alexeieff.
Cocktail dînatoire à 17 h 30 sur invitation.
Réservation obligatoire : ang.office@yahoo.com

– 27 Septembre 2019 de 10h30 à 12h : Paris : Balade littéraire « Le Paris d’André Malraux » en compagnie de Jean-René Bourrel, auteur de l’ouvrage éponyme. Départ sous les arcades de la Comédie française, place André Malraux. Inscriptions (places limitées) à la bibliothèque André Malraux auprès des bibliothécaires ou de Mme Agathe Gucciardi (agathe.gucciardi@paris.fr) – 01 45 44 53 85

– 28 septembre 2019 à 15h : Paris – Bibliothèque André Malraux (6ème arrondissement) – En parallèle avec la promenade littéraire proposée par Jean-René Bourrel, présentation par Evelyne Lantonnet de son ouvrage « André Malraux ou Les Métamorphoses de Saturne » paru en novembre 2017, avec une préface de Brian Thompson, aux éditions L’Harmattan

– 28 Septembre 2019 à 15h30 – Cannes (Alpes Maritimes) –  Théâtre Alexandre III – Organisée sous l’impulsion de Nicole Sabbagh par « l’Académie Clémentine », en partenariat avec le « Pôle Art Moderne et Contemporain de Cannes » et en liaison avec les AIAM – , table ronde, pour les 60 ans du « ministère d’état chargé des affaires culturelles » créé pour et par André Malraux (acté le 3 février 1959, le décret fondateur étant paru le 24 juillet) : « Malraux,  visionnaire ministre des affaires culturelles  (1959 – 1969) ». Avec la présence, notamment, de : Isabelle Maeght, Sophie Doudet, Pierre Coureux, Yves Le Jariel, Numa Hambursin

– 28 et 29 septembre 2019 – Carcassonne (Aude) – Centre Joë Bousquet – « Hommage à Max Aub ». « Rencontre autour de l’écrivain Max Aub » (avec interventions de Teresa Alvarez Aub, Gérard Malgat, Antoni Cistero, Jacques Aubergy, René Piniès (directeur du Centre Joë Bousquet et son temps), mais aussi lectures, projections, témoignages, évocations, lecture dansée …) coordonnée par Gérard Malgat et René Piniès en partenariat avec la « Fondation Max Aub » (présidée par Teresa Alvarez Aub sa petite fille), « rencontre » à laquelle les AIAM sont associés. Chacun se souvient que Max Aub, homme multiple à la biographie très riche, a secondé Malraux, dont il a été très proche, pour le tournage de Sierra de Teruel projeté en conclusion de cet hommage. Cf https://www.andremalraux.com/?p=6549 pour programme complet

– Du 3 octobre au 3 novembre 2019 : Paris – Théâtre de « L’épée de bois » (12ème arrdt) – « Le Crépuscule », d’après l’essai d’André Malraux « Les chênes qu’on abat ». Adaptation et mise en scène de Lionel Courtot. Avec John Arnold (Malraux) et Philippe Girard (de Gaulle). Représentations : du jeudi au samedi à 20h30, samedi et dimanche à 17h. À rappeler que cet été (voir ci-dessus), une vingtaine de représentations ont été données lors du festival d’Avignon 2019

– 11, 12 et 13 octobre 2019 : Paris – Espace des Blancs Manteaux – Participation des AIAM au 29ème « Salon de la Revue », avec sans doute la présentation du n° 17 de notre revue Présence d’André Malraux sur « Malraux et l’Afrique Noire », numéro dirigé par Jean-René Bourrel

– 19 octobre 2019 : Beersel (près de Bruxelles) – Maison Herman Teirlinck – Conférence, en langue néerlandaise,  de Kees Snoek : « Eddy Du Perron, son roman autobiographique « Le pays d’origine » et son débat sur l’identité avec André Malraux »

– 8 et 9 Novembre 2019 en principe (à confirmer : réunions en cours – projet en développement) : Collioure et Port-Vendres (Pyrénées Orientales). Fort des succès précédents, 3ème « Festival du film d’archéologie sous-marine André Malraux », organisé par Subcam Archéologie en harmonie avec le DRASSM (créé par Malraux en1966) et … les AIAM

Attention, changement de date, ce sera le 21 novembre et non le 23 novembre 2019, 14h30 – Paris – (lieu de rendez-vous communiqué 48h avant la visite) – « Sur les pas de Malraux » : balade (proposée par Béatrice Hignard, guide conférencière indépendante officielle) dans les lieux où vécut, écrit et aima Malraux – Inscription à 1paris2reve@gmail.com, informations et modalités sur son site https://www.1paris2reve.com

– 25 Novembre 2019 : 18h30 – Saint Estève (Pyrénées Orientales) – Théâtre de L’Étang – Conférence sur « André Malraux, un ministre de la Culture visionnaire » par Pierre Coureux

– 26 novembre 2019 : 14h30 – Perpignan (Pyrénées Orientales) – Salle polyvalente Bolte – 77 rue Jean-Baptiste Lulli – Sous l’égide de l’UTL, conférence de Jean-René Bourrel, vice-président des AIAM, « Léopold Sédar Senghor, Aimé Césaire : deux « plus-que-frères » en francophonie ». (personne n’a oublié ces deux interlocuteurs historiques de Malraux !)