Représentation de la pièce « Le Crépuscule » au Festival d’Avignon

Première adaptation théâtrale de l’essai « Les Chênes qu’on abat » (© Gallimard).
Le 11 décembre 1969, André Malraux retrouve le général de Gaulle au crépuscule de sa vie, dans la solitude de sa demeure, à Colombey. Un dialogue extraordinaire débute alors, où se révèlent deux hommes. Les deux prestigieux acteurs, John Arnold et Philippe Girard, familiers de la Cour d’honneur du Palais des Papes, joueront pour la première fois dans le Off d’Avignon. Metteur en scène : Lionel Courtot, Interprète(s) : John Arnold, Philippe Girard, Scénographe : Alexandre Fruh. Spectacle sélectionné et soutenu par la Région Grand Est / Ville de Strasbourg / Ville de Paris / Spedidam / Fondation de Gaulle / AIAM / Les Malraux et la Corrèze / Théâtre de l’Épée de bois.

Dates : du 5 au 28 juillet à 18 h 15, salle Pasteur, 13, rue du Pont Trouca
Relâche les : 8,15, 22 juillet

Voir la présentation : https://www.theatre-contemporain.net/spectacles/Le-Crepuscule/

Voir la bande-annonce : https://www.theatre-contemporain.net/spectacles/Le-Crepuscule/videos/media/Bande-annonce-12582

Commentaires : Mme Liliane Meffre, membre du Comité d’Administration des AIAM, a assisté à la représentation le 5 juillet et nous livre ses premières impressions :
« Comme prévu j’ai assisté samedi à la représentation du « Crépuscule » après m’être présentée à L.Courtot et ses collaborateurs. Deux excellents acteurs, en particulier Philippe Girard incarne à merveille par sa stature et son phrasé le Général ! Le texte évidemment, vous connaissez sa force et sa beauté. La mise en scène sobre, épurée est poétique aussi , une dimension importante.
Bref, une réussite.
J’ai exprimé mes félicitations et je m’emploie à susciter l’intérêt de spectateurs potentiels autour de moi et au-delà car en temps de festival le dialogue est facile !

Amicalement »

Liliane Meffre