Succès des Journées nationales de l’archéologie

 journees_nationales_archeologieGrand succès pour la 3e édition des Journées nationales de l’archéologie
organisées les 22, 23 et 24 juin 2012
dans plus de 424 lieux en France métropolitaine
et dans les départements d’outre-mer.

Communiqué de presse du ministère de la Culture :
Le ministère de la Culture et de la Communication se félicite des résultats de la 3e édition des Journées nationales de l’archéologie organisées les 22, 23 et 24 juin 2012 dans plus de 424 lieux en France métropolitaine et dans les départements d’outre-mer. Plus de 80 000 visiteurs ont participé à ce rendez-vous culturel et scientifique qui proposait plus de 800 manifestations dans plus de 300 communes. Le public a pu découvrir des chantiers de fouilles, des sites archéologiques, des collections permanentes et des expositions dans les musées ou des laboratoires, et une myriade d’initiatives.
45 chantiers de fouille étaient exceptionnellement ouverts. Ils ont suscité un grand intérêt, notamment la fouille d’une villa romaine et d’une nécropole médiévale à Saint-Dizier (4 000 visiteurs), la nécropole gallo-romaine de Morigny-Champigny dans l’Essonne (2 600 visiteurs), l’habitat néolithique de La Mézière en Ille-et-Vilaine (1 200 visiteurs), l’épave romaine du port antique d’Antibes (1 000 visiteurs), le fort Saint-Sébastien de Louis XIV à Saint-Germain-en-Laye (1 000 visiteurs), la somptueuse villa romaine d’Ussol à Saint-Rémy-de-Provence (550 visiteurs). Enfin, les fouilles de Labergement-Foigney ont été visitées par 180 des 400 habitants de ce village de Côte-d’or. Evénement emblématique de ces journées, les portes ouvertes sur les fouilles ont, à elles seules, attir・plus de 25000 visiteurs malgé・une météo défavorable.
De nombreux sites étaient exceptionnellement ouverts : les grottes des Combarelles, de Font-de-Gaume, celles de Pair-Non-Pair, de Gargas, de Pech Merle et du Pic ; les abris préhistoriques de Laugerie haute, de la Font-aux-Pigeons ・Châteauneuf-lès-Martigues, mais aussi les phosphatières du Cloup d’Aural à Bach, la nécropole de Saint-Vit à Besançon, le camp de César à La Groutte, l’église de la Canonica à Lucciana, le site de l’hypogée des dunes à Poitiers, les carrières de sarcophages des Roches de Saint-Epain…
Ces journées, dont le thème était  » l’objet inédit « , ont aussi été l’occasion de découvrir pour la première fois dans plus de 45 musées et centres de culture scientifique et technique, des objets archéologiques nouvellement mis au jour issus des quatre cents fouilles conduites chaque année en Métropole et dans les départements d’outre-mer. Parmi ces objets : la dame néolithique de Villers-Carbonnel, au musée de Picardie à Amiens : les stèles funéraires gallo-romaines d’Autun, au musée Rolin à Autun ; les moules d’enseignes de pélerins du Mont-Saint-Michel, au musée d’Art et d’Histoire d’Avranches ; la chouette gauloise de Batilly-en-Gâinais àla Cité des sciences et de l’industrie, à Paris ; les écuelles des esclaves naufragés de l’île de Tromelin au musée d’Archéologie national à Saint-Germain-en-Laye.
A l’occasion des Journées nationales de l’Archéologie, une mallette pédagogique sur l’étude des céramiques, réalisée avec le soutien de la Fondation EDF a été conçue et diffusée dans plus de 20 musées et CCST.    Pour sa part, Aurélie Filippetti, lors de sa visite sur la fouille archéologique de Saint-Rémy-de-Provence, le 22 juin, a prononcé un important discours sur l’archéologie préventive, disponible sur le site culturecommunication.gouv.fr.
En savoir plus : http://journees-archeologie.inrap.fr/Les-journees-nationales-de-l-archeologie-2012/p-12945-Accueil.htm
Les Journées nationales de l’archéologie 2012 bénéficiaient du mécénat de la Fondation EDF, de Bouygues Travaux Publics, de Réseau ferré de France et de CEMEX. Elles avaient pour partenaires médias Le Monde, Télérama, Le Journal des Arts, Archéologia, La Gazette des Communes, France Culture, France 5 et la chaîne Histoire.