Parution fin novembre du N° 17 de la revue « Présence d’André Malraux » : Malraux et l’Afrique noire

La présentation prévue le 21 novembre de 10h à 12h, à la Maison de la Recherche 28, rue Serpente, Paris 75006 est annulée et reportée à une date ultérieure en fonction des contraintes sanitaires.

Ce volume de la collection propose une vingtaine d’articles signés par des spécialistes de l’art africain, philosophes, critiques d’art, témoins directs du « Premier Festival mondial des arts nègres » de 1966 à Dakar. L’ouvrage éclaire la « découverte » par André Malraux des arts de l’Afrique en même temps que les peintres cubistes et ses relations privilégiées avec Léopold Sédar Senghor et Aimé Césaire. 274 pages dont 44 en couleur.

Pré-commande et vente en ligne

Vous pouvez déjà réserver un exemplaire à l’adresse : aiam.tresorier@gmail.com
A partir de la dernière semaine de novembre, l’ouvrage sera mis en vente par correspondance auprès de Michel Leroy 49, avenue d’Alembert 93190 Livry-Gargan. N’oubliez pas d’indiquer vos coordonnées et de joindre un chèque de 25 € à l’ordre des AIAM. Une bonne initiative serait de commander un (ou plusieurs) exemplaires supplémentaires qui seraient des cadeaux de fin d’année que vos amis apprécieraient sans aucun doute (et n’oubliez pas que l’association ne peut vivre que de ses adhésions et des ventes de la revue).
Contact : aiam.tresorier@gmail.com

D’autres présentations sont prévues (dès que les conditions le permettront) dans des librairies parisiennes et de province, dans des lieux culturels et à l’étranger. Des informations actualisées seront affichées sur le site web et reprises dans la lettre électronique « Notes de passage ».

Sommaire 

Pierre Coureux
Le mot du Président
Jean-René Bourrel
Le continent oublié ?…

« Nous voici donc dans l’histoire… »

Raymond Césaire
Malraux, « un chantre exceptionnel »

Jean-René Bourrel
Malraux et Senghor, « à l’arraché du soleil… »

François de Saint-Cheron
Senghor, lecteur de Malraux

Marie-Ange Rauch
De l’Afrique à la « rue de Valois » : les administrateurs coloniaux du « ministère Malraux »

Aïssatou Bangoura-Sow
« l’Afrique a changé la danse dans le monde entier… »

« L’ère des fétiches »

Jean-Pierre Zarader
Les « Primitifs » interrogent le Musée imaginaire

Marc-Vincent Howlett
« Ut sculptura poïêsis… »

Jean-René Bourrel
Dakar, 1966 : Malraux invité d’honneur des États généraux de la Négritude

T.S.D. Adandé
Alexandre Adandé, commissaire général « Afrique »
de « l’Exposition Art Nègre » au Musée Dynamique de Dakar

Liliane Meffre
André Malraux, les Maisons de la Culture et l’Afrique noire 

Aux « alentours » de la réflexion de Malraux sur l’art

Jean-René Bourrel
La tentation de l’Afrique

Souleymane Bachir Diagne
Senghor et la philosophie de l’art africain

Pierre Daix
Picasso et l’art nègre

Claude Travi
Malraux, Marker : les murmures des enseignements

Résumé des articles / Abstracts

Comptes rendus de lectures
La Voie royale d’André Malraux : secrets d’un chef-œuvre, de Woong-Kwon KIM
(Peter Tame)
La réception littéraire en France et en Allemagne – André Malraux, Georges Bernanos, Émile Zola, Günter Grass, de Joseph Jurt
(Cristina Solé Castells)

La revue Présence d’André Malraux

Titres déjà publiés