« Le Paris de Malraux » par Jean-René Bourrel. A paraître le 21 avril 2017.

« Gamin de Paris » égaré quelque temps en banlieue, intellectuel installé sur la rive gauche – contribuant parmi les premiers à faire de celle-ci le bastion des intellectuels engagés –, prestigieux compagnon du général de Gaulle dans la France libérée, André Malraux a tissé des liens privilégiés avec Paris.
Ministre de la Culture en lutte contre les conservatismes politiques et financiers, il a cherché à faire de Paris le symbole de la grandeur française retrouvée : une ville rénovée et rajeunie, la capitale mondiale des Arts, la vitrine par excellence de la civilisation occidentale.
En retour, Paris nourrit une dette envers lui. Il fut en effet l’un des artisans du nettoyage de ses monuments et du sauvetage du Marais, et le ministre qui réussit à mettre la culture au coeur de la vie nationale.
Ainsi, avec Malraux, plus qu’avec quiconque peut-être, le « Paris des rêves » devint-il réalité…

Parution le 21 avril 2017 aux éditions Alexandrines.

Comments are closed.