Conférence « Inventer le nouveau, conserver l’ancien » par Jordi Garcés le 6 décembre

Jordi GARCÉS, en conversation avec Jean-François CABESTAN
Mardi 6 décembre 2016, à 18h30
ENSAPVS, Amphi 310

ENSA Paris-Val de Seine
3/15, quai Panhard et Levassor
75013 Paris

Entrée libre

Dans le cadre du cycle de conférences Secrets de Fabriques, l’Ecole nationale supérieure d’architecture Paris-Val de Seine reçoit le célèbre architecte espagnol Jordi Garcés, auteur entre autres du musée Picasso à Barcelone, en discussion avec l’historien Jean-François Cabestan, spécialiste de la reconversion en architecture. « Travailler sur l’existant n’est pas une discipline écartée du corpus général de l’architecture. Travailler sur l’existant naturel, urbain, bâti, est une permanence. L’architecture dégagée de tout n’existe que dans la pensée », explique Jordi Garcés.

Connu pour ses réalisations telles que le Pavillon olympique Vall d’Hebron, l’Hôtel Plaza à Barcelone, le musée de Navarre ou encore le musée des Sciences et du Cosmos de Tenerife, Jordi Garcés (né à Barcelone, en 1945) s’associe en 2011 à Daria de Seta et Anna Bonet. Lauréats de concours internationaux dont celui du Palais de Justice de Strasbourg, de la Gare Maritime de Syracuse et d’un complexe de logements à Tours, ils signent trois gares de métro de Barcelone, projets exposés à la Biennale d’architecture de Venise en 2014, ainsi que l’Atelier Arranz Bravo, mention du jury et prix d’opinion au Prix FAD 2014. Le Palais de justice de Strasbourg illustre les principes qui orientent la démarche de Jordi Garcés et reprend une praxis appliquée de différentes manières tout au long de sa carrière, à savoir la symbiose entre l’existant et le nouveau, en conservant le caractère et l’authenticité de l’un et de l’autre.

Comments are closed.